Plus d’un actif sur quatre travaille dans l’agriculture

150 personnes s’installent en agriculture chaque année.

30% des chefs d’exploitation sont des femmes.

AGRICULTURE

La Nouvelle Aquitaine 1ère Région agricole d’Europe

Le Périgord 1er département agricole de France

8700

exploitations
Sources : AREFA Aquitaine 2016


727 millions d’€uros de chiffre d’affaire par an

4262 salariés ETP*
(hors famille et chef d’exploitation. *Équivalent Temps Plein).
304 300 ha de surface agricole

Agriculture en Périgord

Répartition par activités

L’élevage, les grandes cultures et la viticulture représentent les productions les plus importantes en effectifs et en chiffre d’affaires.

Bovins, lait, viande, mixte = 29%
Polyculture et polyélevage = 20%
Viticulture = 14%
Fruits, autres cultures
(permanente, maraîchage, horticulture) = 11%
Grande culture = 10%
Élevage hors sol = 10%
Ovins et autres herbivores = 8%

La Nouvelle Aquitaine est la première région de France pour les signes d’identification de qualité et d’origine

50 % de la production agricole du Périgord est placée sous signe officiel de qualité

IGP - Indication Géographique Protégée

  • Canard à foie gras du Périgord
  • Agneau du Périgord
  • Fraise du Périgord
  • Pruneaux d’Agen (Zone bordant le Lot et Garonne)
  • Jambon de Bayonne (zone de production)
  • Veau élevé sous la mère
  • Poulet du Périgord
  • Volaille du Périgord (IGP en  cours d’enregistrement Européen

Les AOP & AOC du Périgord

  • Vins de Bergerac Duras
  • Noix du Périgord
  • Pomme du Limousin
  • Huile de noix

Label Rouge

  • Boeuf blond d’Aquitaine
  • Veau fermier élevé sous la mère
  • Porc au grain du Sud-Ouest
  • Volailles fermières du Périgord

Le Périgord : une terre riche en produits du terroir

Le Périgord regorge de produits du terroir d’exception en voie d’être reconnus : veaux de boucherie, céréales, oléagineux, produits laitiers comme le cabécou du Périgord, le Chaume, le Saint-Moret et le Tartare fabriqués en Dordogne, les cèpes et truffes du Périgord, le tabac, etc.

Parmi les produits en attente de signes officiels d’identification de la qualité et de l’origine, on peut citer le marron du Périgord, pour lequel les producteurs travaillent à l’obtention d’une IGP (Indication géographique protégée) et du Label Rouge, ainsi que l’huile de noix, qui pourrait bientôt obtenir une AOP (Appellation d’origine protégée).

Parmi les autres produits issus en partie des terres du Périgord, on retrouve :

 

3 marques pour valoriser les produits et le savoir-faire des producteurs du Périgord

300 agriculteurs Périgordins adhérents à des marques.

1er département français en matière de tourisme à la ferme et de vente directe avec 20 % des exploitations concernées (200 agriculteurs). 

Bienvenue à la Ferme

Mangez fermier, les visiteurs découvrent et dégustent la variété des produits de la ferme : fruits, légumes, viandes, poissons, alcools, vins, jus, et autres produits non alimentaires….

Restauration à la ferme, ferme auberge, goûter à la ferme, pique-nique fermier, etc. Que ce soit pour une dégustation, un apéritif, un goûter ou un repas en ferme auberge, il s’agit de découvrir le goût authentique des produits fermiers du terroir.

Hébergement à la ferme, c’est l’assurance d’un cadre naturel et reposant, en famille ou entre amis, loin des fracas de la ville. Il s’agit de pouvoir planter sa tente sur une aire de camping aménagée à la ferme, s’installer pour une nuit ou pour une semaine dans une chambre d’hôtes ou bien encore passer ses vacances dans un gîte rural.

Loisirs à la ferme, le réseau Bienvenue à la ferme propose des activités variées, pédagogiques et ludiques pour les groupes d’amis, familles, classes et centres de loisirs.

La charte éthique de “Bienvenue à la Ferme” assure un accueil de qualité !

MARCHÉS DES PRODUCTEURS DE PAYS

Marchés des producteurs de Pays » est une marque du groupe Chambres d’agriculture. Les Marchés des Producteurs de Pays de Dordogne réunissent uniquement et exclusivement des producteurs locaux et artisans du département.
35 sites accueillent ces Marchés des producteurs de Pays qui valorisent pleinement la richesse et la diversité de nos terroirs !

 

 

Une charte éthique garantit des produits de qualité ainsi que leurs origines !

SAVEURS DU PERIGORD

Développer et privilégier l’économie locale

Présente à l’année sur le département, dans les grandes et moyennes surfaces partenaires de la démarche, la marque se développe considérablement dans tous les réseaux de distribution de Dordogne et pousse les portes du département pour déployer ses ailes au national. 

La marque « Saveurs du Périgord » appartient à la Chambre d’agriculture de la Dordogne. Elle est née en septembre 2009, d’une volonté affirmée de vouloir mettre en place une nouvelle forme de commerce local et durable.L’objectif prioritaire de la marque est d’assurer aux producteurs le retour de la valeur ajoutée sur les exploitations. A ce jour la marque compte plus de 50 fournisseurs : agriculteurs, artisans, coopératives etc….

Ambassadeurs de la marque, les fournisseurs sont les porte-parole d’un métier, d’une passion et d’un savoir-faire qui participent à la notoriété du Périgord.

L’agriculture biologique : un engagement permanent

Le développement de la production en agriculture biologique est très important en Périgord.

1er département en nombre d'agriculteurs bio

En 10 ans, le nombre de « producteurs bio » sur le département a été multiplié par 3 passant de 257 en 2008 à 933 producteurs en 2018.

Un hectare sur 10 est conduit en Agriculture Biologique en Dordogne.

2ème département en surface au prorata de la SAU (10,9 % soit 33 173 ha) de la région Nouvelle-Aquitaine.

En Périgord, plus de 58 % de la SAU (Surface agricole utilisée ) consacrée à l’agriculture biologique est liée à l’élevage.

Concernant le vignoble, 20 % des vignes cultivées en Dordogne sont certifiées en agriculture biologique  ou sont en conversion et 13 % des viticulteurs produisent désormais en agriculture biologique.

 

Répartition de la SAU en agriculture biologique

 

En 2018, les différentes cultures produites en agriculture biologique se répartissaient de la manière suivante (source Agence Bio)

  • Grandes cultures : 15 % en céréales, 3,8 % en oléagineux, 1,8 % en protéagineux et 0,5 % en légumes sous serres
  • Légumes frais : 0,6 %
  • Arboriculture : 8,4 %, en particulier dans la production de noix
  • Vignes : 7,2 %
  • Surface en herbe et cultures fourragères : 58,4 %

Concernant l’élevage, la production dominante en agriculture biologique est la viande de bovins. Ainsi, la répartition des effectifs en nombre de têtes est la suivante :

  • Vaches allaitantes : 5 018
  • Brebis : 3 771 dont brebis lait : 1 971
  • Chèvres laitières : 3 080
  • Vaches laitières : 1 357
  • Volailles : 165 265 poulets, 104 942 poules pondeuses
  • Porcs : 125 truies

Retrouvez tous les chiffres sur l’agriculture biologique région par région sur le site de lAgence Bio (Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique).

Une filière structurée en Nouvelle-Aquitaine

Avec 228 opérateurs d’aval en 2017, la région Nouvelle-Aquitaine est très bien pourvue en entreprises de transformation en agriculture biologique.

Interbio, association interprofessionnelle bio régionale en Nouvelle-Aquitaine, regroupe 240 organisations et opérateurs membres, représentant plus de 3 000 producteurs bio.

Elle a pour objectif de fédérer tous les acteurs de la filière et de favoriser le développement économique et commercial de l’agriculture biologique régionale.

L’association regroupe des partenaires actifs partout en région :

 

Agrobio Périgord, est l’association de développement de l’agriculture biologique en Dordogne-Périgord depuis 30 ans. Elle fédère un réseau de plus de 400 adhérents : agriculteurs, transformateurs, jardiniers, porteurs de projets d’installation, consommateurs…