Le Périgord est le département le plus riche de France en bâtiments historiques,

Villages fleuris et classés, Villes d’Arts et d’Histoires, Jardins et Parcs Remarquables, Rivières …

15 sites préhistoriques et grottes ornées inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco en 2016 forment un ensemble unique au monde.
La Vallée de la Vézère aura bientôt le label «Grand Site de France» grâce à ses 147 gisements dont les plus anciens remontent à la période du paléolithique inférieur (-400 000 BP) et à ses 25 grottes ornées dont Lascaux (-19000 ans BP).
Ce label permettra de contrôler son développement en préservant ses paysages tout en garantissant la qualité de l’accueil du public, la participation des habitants et des partenaires de la vie locale.

Le Périgord possède environ 11%
des 10 000 châteaux
recensés en France.

La plupart d’entre eux ont été construits au moyen-âge lors du conflit qui opposait la France et l’Angleterre. 

Une quarantaine d’entre eux sont aujourd’hui ouverts au public.

Le carnet de Route des Métiers d'Art

L’Institut du Patrimoine en Périgord

Ce savoir-faire est une donnée immatérielle, une somme de connaissances qui ne peut être transmise que par une relation humaine.

Cette association créée par des professionnels de la restauration du patrimoine avec le soutien des organismes de formation et des collectivités territoriales, est une réponse à une nécessité exprimée par les entreprises, les artisans, les restaurateurs : préserver et transmettre leur savoir-faire tout en restant compétitif, pérenniser leur métier et le faire évoluer dans une boucle d’innovation permanente.

Le projet est de créer un écosystème d’acteurs concernés par le domaine (experts, organismes de formation, unités de recherche, artisans), de constituer un référentiel dans le domaine de compétences (documentations techniques, archives, études de cas), de fédérer entreprises, experts, institutions, associations, acteurs du patrimoine, de la culture pour développer des projets communs, informer et faire connaître les métiers de la préservation du patrimoine.

Les entreprises partenaires de ce projet :

La Dordogne-Périgord où l’origine de l’art!

  • La Socra,
  • AOF,
  • Chaux de St Astier,

L’apparition de la grotte de Lascaux en 1940 a été emblématique pour le monde entier. Elle a révélé un patrimoine universel unique au monde qui aujourd’hui est sur le point d’être sanctuarisé.

L’ouverture de la grotte au public en 1948 correspond à l’apparition du tourisme de masse en France. Après sa fermeture en 1963, Lascaux devenu inaccessible, est considérée comme l’incarnation de l’art pariétal pour tous.

Depuis lors, avec les différentes reproductions de la grotte, la Dordogne est une destination touristique recommandée par les voyagistes du monde entier.

La dernière en date, le Centre International de l’Art Pariétal (un fac-similé quasi intégral de la grotte originale) a ouvert ses portes en décembre 2016 à Montignac-Lascaux, ce qui a contribué à mettre la Dordogne au centre d’un engouement touristique international d’une envergure exceptionnelle.

Cet équipement de 70 millions d’Euros, financé par le Département, l’Europe, la Région et l’État a attiré en 2018, 460 000 visiteurs.

Les métiers d’art

Il existe 281 métiers d’art inventoriés en Dordogne-Périgord.

Métiers de création, de production ou de restauration du patrimoine, ils se caractérisent par la maîtrise d’un savoir-faire et de techniques adaptées à une matière spécifique à laquelle s’ajoute une dimension artistique.

Maroquinier, céramiste, enlumineur, brodeur, souffleur de verre, costumier, luthier, escaliéteur, marionnettiste, tourneur sur bois, modiste, coutelier, tisserand, joaillier, ébéniste…

Il sont répartis en 16 domaines d’activités :

ameublement, luminaire, métal, verre et cristal, spectacle, graphisme et impression, facture instrumentale …

Ils représentent 13% de l’emploi salarié dans le Nontronnais.

Les artisans d’art travaillent dans de petits ateliers artisanaux ou bien dans des entreprises prestigieuses  comme Hermès, Repetto, CWD-Sellerie nontronnaise, Ayrens, Chamberlan, Coutellerie nontronnaise…

Le Pôle Expérimental des Métiers d’Art de Nontron (PEMA)

Créé en 1999, le PEMA a pour vocation de favoriser le développement économique des métiers d’art sur le territoire et de sensibiliser les publics à ce secteur.

  • Résidences de designers dans le cadre des Résidences de l’Art en Dordogne,
    Formations techniques, commerciales etc,
  • Commercialisation des créations à la Boutique Métiers d’Art de Nontron et organisation d’un salon d’envergure régionale, Rue des Métiers d’Art,
  • Partenariat avec les divers acteurs du secteur professionnel des métiers d’art, du design et de l’art contemporain : Ateliers d’Art de France, Institut National des Métiers d’Art, Valorisation de l’Innovation dans l’Ameublement, Quatre à quatre, Fils et Métiers, Artothèque de Pessac, FRAC Aquitaine, Fusée…

Les professionnels métiers d’art participent activement aux projets du PEMA, ils proposent des idées et mène des actions dans le cadre du Pôle.

En savoir plus : metiersdartperigord.fr

Un partenariat a été mis en place en 2019 entre le Conseil Départemental de la Dordogne, la Chambre des Métiers et le Comité Départemental du Tourisme :

Chaque artisan, membre de la Route des Métiers d’Art, dispose de sa page dédiée avec descriptif, photos et coordonnées.